Actualités du gîte des Cévennes

Histoire de la grotte de Soustelle

Histoire de la grotte de Soustelle

La grotte de Soustelle (aussi appelé grotte Silvain ou Grotte de Cap-de-Rieusset) se développe dans la bordure calcaire sud cévenole, à quelques kilomètres au nord-ouest d’Alès (Gard) dans un vallon affluent de la vallée du Galeizon, se jetant elle-même dans le Gardon.

Petite histoire de la grotte : Au sein même de la famille Silvain, la tradition orale dit que l’entrée “ historique ” aurait été découverte en 1817 lors de l’enlèvement des matériaux destinés à bâtir la construction toute proche servant actuellement de chenil. Mais, à l’intérieur de la grotte et à une centaine de mètres de l’entrée, la découverte récente de plusieurs inscriptions datées de 1709 et 1809 et très certainement authentiques indiquent que cette cavité a été parcourue bien avant cette date. Les traces de remplissage encore visibles dans le porche d’entrée montrent bien qu’un passage bas, voire rampant permettait l’accès à la caverne. C’est dans les années 1850 que la famille propriétaire décidait d’aménager la grotte en cave à fromages. Pour cela, des travaux d’aménagements assez important ont été nécessaires (construction de murs à l’entrée et mise en place d’une porte, agrandissement à l’aide de tirs de mine du couloir d’entrée et enfin construction d’un escalier donnant accès à la galerie destinée à devenir cave à fromages). Il est actuellement difficile de dire si celle-ci a vraiment fonctionné. En 1876, Emilien DUMAS, grand naturaliste régional, en donne une description dans “ Statistique Géologique, Minéralogique et Paléontologique du département du Gard, Paris, Nîmes, Alès, 2ième partie, p. 198 ”. Nous n’avons retrouvé aucun document retraçant de nouvelles explorations jusqu’à la découverte, dans les années 1947-48 par M. CHAMPEYRACHE et l’un des fils VAUCHER (co-inventeur avec son frère et son père Georges de la suite du magnifique réseau de Trabuc) d’un passage permettant de franchir le terminus de l’époque, lequel se situe sous une belle méduse vers la cote – 30m et à 300 m de l’entrée historique. La dalle qui fut cassée y est toujours visible. La seconde partie du réseau fut explorée (salle des Brosses à dents, galerie des Disques, réseau des Micaschistes).
Peu après, le C.A.M.A. découvre l’accès qui mène au réseau dit de “ la rivière ” lequel conduit au siphon terminal et au réseau Est. Au début des années 1960, après un important travail de désobstruction, M. Jean-Pierre SILVAIN, parvient à ouvrir un second accès à la cavité (que nous appellerons “ Puits Silvain ”).
_15A0185
C’est dans le cadre de l’étude du massif des Serres qu’en 1998 Jean-Louis GALERA, aidé de Josiane BENOIT et de quelques membres de la SCSP et avec l’accord de son propriétaire, réalisera une topographie précise du réseau. Par ailleurs, il animera, durant l’automne 2000, deux chantiers de désobstruction confiés à la SCSP, l’un au terminus du réseau des Micaschistes, l’autre dans le fond du Beau Méandre, à la côte –  43m. Ce dernier, permettra, après une seule séance de désobstruction, de découvrir un nouveau réseau de 103 m de longueur se terminant sur un passage étroit à la cote – 58 m. Pour l’instant, le gros chantier de désobstruction du réseau des Micaschistes continue.

Voir la topographie de la grotte de Soustelle

D’autre part, les galeries les plus intéressantes de cette cavité sont devenues accessibles au public depuis 2000. Il ne s’agit ni d’un aménagement touristique avec béton et projecteurs ni d’une visite “ sportive ” mais d’une vraie initiation au milieu souterrain sous la direction d’un accompagnateur spécialiste du site et passionné de sa protection : creusement par l’eau du Rieusset (rivière temporaire de surface), formes d’érosion, remplissages, concrétions, faune souterraine, animaux égarés, graffitis historiques… Séances accessibles à toute personne en état physique normal : pas de puits à descendre ou autres passages techniques : quelques mini-escalades ou passages glissants sont sécurisés par marches métalliques et mains courantes.

Visiter la grotte de Soustelle


Découvrez aussi...

Les Cévennes, le poumon du Gard et de la Lozère

Les Cévennes, le poumon du Gard et de la Lozère

Les Cévennes (« Cevenas », « Cevena » en occitan) forment une chaîne montagneuse faisant partie du Massif central, à cheval …

Lire la suite

Histoire de la grotte de Soustelle

Histoire de la grotte de Soustelle

La grotte de Soustelle (aussi appelé grotte Silvain ou Grotte de Cap-de-Rieusset) se développe dans la bordure calcaire sud cévenole, à quelques …

Lire la suite

Nous contacter

SARL CAMINAREM
Jean-Louis GALERA

Moulin de La Baume
30480 CENDRAS

Téléphones
04 66 78 83 03

06 29 77 68 78

Contact gîte des Cévennes








Le gîte sera fermé à partir du 30 septembre 2017.




Comment venir ?

Cendras commune du Gard,
Languedoc-Roussillon en France

Voir le planVoir le plan

http://www.cacao-analytics.fr/google-analytics-datalayer-moteur-de-recherche/